Association Les Amis de L'Isle Adam

Œuvres volées


     La ville de L’Isle-Adam, comme la plupart des petites villes de provinces, a eu à subir par deux fois des vols d’œuvres d’art.

En 1974

     Dans l’église Saint-Martin de L’Isle-Adam a été dérobé un superbe retable datant de 1558 en bois sculpté peint et doré. Cette œuvre, classée le 5 décembre 1908 à l’inventaire des Monuments Historiques, représente des scènes de la Passion du Christ. Elle mesurait 2,55 m de largeur et 1,7 m de hauteur. Elle était découpée en 7 compartiments de dimensions inégales.
Les différents sujets représentés sont : la trahison de Judas ; Jésus et Judas s'étreignent pendant que saint Pierre, maintenant Malchus terrassé, lui coupe l'oreille; Jésus devant Pilate (Jésus, les mains liées, entouré de gardes, est debout devant le gouverneur assis sur un siège à dossier relevé) ; Jésus, au milieu de la populace, subit la flagellation ; courbé sous le poids de sa croix, Jésus s'achemine vers le lieu du supplice ; Simon le Cyrénéen l'aide à porter le bois sur lequel il va être crucifié.
Ce retable a probablement été découpé par les voleurs pour qu’ils puissent l’emporter plus facilement. Il est aussi possible qu’il soit illicitement commercialisé par scène représentée. Dans leur précipitation ces vandales ont oublié une scène du retable. Mince consolation qui permet de donner une idée de la beauté de la peinture. Pour le reste, nous devons nous consoler avec une photo en noir et blanc.

 

 

 

 

En 2004 

 

 


     Le buste en bronze de Louis Gustave BINGER (1856-1936), ancien gouverneur général de la Côte d’Ivoire, a été dérobé sur le monument commémoratif, situé rue Saint-Lazare à L’Isle-Adam. Cet éminent personnage s’était retiré à L'Isle-Adam sur la fin de sa vie.

Plus de détails dans la rubrique "Personnages célèbres".

 


 

Avis de recherche

     L’union contre le vandalisme et le commerce illicite d’œuvres d’art peut être un atout pour lutter contre ce fléau qui réduit à néant le patrimoine accumulé par nos ancêtres afin que tout le monde en profite. Grâce à Internet on peut toucher le monde entier.
     Cher visiteur, même si vous ne connaissez pas encore la ville de L’Isle-Adam, nous comptons sur votre civisme citoyen pour nous aviser si par hasard vous tombiez sur une de ces œuvres lors de ventes aux enchères, de visites chez des antiquaires ou encore de brocantes.
     D’avance un grand merci.


< Retour

Créez un site Web gratuit avec Yola.