Association Les Amis de L'Isle Adam

Hôtel de Ville

(XIXe siècle)

    

 La première maison commune était située sur le pont du Moulin, dans l'ancienne salle d'audience qu’avait fait construire le connétable Anne de Montmorency, seigneur de L’Isle-Adam de 1527 à 1567. Lors de la vente des biens nationaux à la Révolution, la maison commune est alors transférée au 20 rue Saint-Lazare (ancien local de la Justice de Paix). 

    En 1867, la municipalité Dambry achète aux héritiers Topinard, un terrain situé entre la Grande Rue et l’avenue des Écuries, en vue d’y édifier une nouvelle mairie et de prolonger la rue Saint-Lazare jusqu'à l’avenue des Écuries. Le maire Pierre-Charles Dambry participe à l'achat de ce terrain, qui avait fait partie de l’ancienne propriété du Grand hôtel Bergeret.


    L'architecte Boileau, élève de Violet-le-Duc, qui a déjà participé à la restauration de l’église, réalise les plans du nouveau bâtiment communal. Le maire Dambry finance personnellement la moitié du coût des travaux. Le gros œuvre sera terminé en 1869, juste avant le décès du maire. 
Les travaux de finition à l’intérieur de la mairie (plafond à caissons de la salle du conseil, hall d’entrée, logement du concierge, bibliothèque et archives), l’achat de mobilier, l’aménagement du jardin et l’installation d’une grille entourant le square (cours à l'avant et à l'arrière du bâtiment), seront terminés en 1870. 
Les quatre peintures qui décorent les murs de la salle du conseil municipal ont été offertes par Edmond-Just-Marie Desfossés, directeur du journal « Le monde illustré » (maire de L’Isle-Adam de 1896 à 1898). Réalisées en 1875, elles sont l’œuvre du peintre Edmond Morin. Elles représentent des paysages à différentes saisons de l’année (janvier, juin, août et octobre).


    Le 20 juin 1872, lors du conseil municipal, le maire Félix Thoureau propose d’ériger en bordure du jardin (entre la Grande Rue et l’avenue des Écuries, une fontaine monumentale à la mémoire de l’ancien maire Dambry. La construction de cette fontaine sera financée par les habitants de L’Isle-Adam (souscription) en hommage à un maire grand mécène qui avait fait beaucoup pour le développement et l’embellissement de sa ville. Réalisé par le sculpteur-bronzier Jean-Louis Chenillon (1810-1875), un médaillon en bronze représentant Dambry orne la fontaine. Celle-ci était alimentée à l’origine par l’eau d’une source de Nogent (récupération de l’alimentation de l’ancien lavoir qui se trouvait à l'emplacement de cette fontaine).

 

    En 2008-2009 la mairie, qui avait subit l'usure du temps, est magnifiquement restaurée par une entreprise constituée d'ouvriers "Compagnons de France" (remplacement de la toiture, réfection et peinture des façades, des grilles de clôture...). L'intégration d'un éclairage événementiel permet de mettre en valeur ce bâtiment public la nuit.

    En 1978, la Municipalité achète le Castelrose, ancienne pension de famille et maison de retraite. Restauré par les architectes Droit, Manuel et Beaufils à partir de 1980, il est inauguré le samedi 6 mars 1982 par Michel Poniatowski, sénateur-maire de L’Isle-Adam. Ce bâtiment accueille une grande partie des services administratifs de la mairie.

 



 

Créez un site Web gratuit avec Yola.