Association Les Amis de L'Isle Adam

Guillemette de L'Isle-Adam

    Après le décès de la veuve d'Ansel IV, la châtellenie de L'Isle-Adam fut dévolue à Gasce de l'Isle-Adam, fils d'Ansel et de Sédille de Thourotte (petit fils d’Ansel III), marié à Eléonore de Villiers et, en partie, à Guillemette de l'Isle-Adam, fille aînée du dit Ansel IV. Celle-ci est mariée dès 1338 à Robert de Fontaine, baron d'Ivry. Le 8 septembre 1344, Gasce de L'Isle-Adam et sa femme Eléonore de Villiers reconnaissent l'exemption des droits de péage sur leur territoire aux religieux de l'abbaye de Saint-Denis. Gasce décède en 1348 et sa veuve en 1380.

    Guillemette se retrouve seule à la tête de la châtellenie. En 1352, alors que les anglais sèment la terreur en l'Ile-de-France, elle cède le domaine de Stors à son beau-frère Jehan Mallet et quitte précipitamment son château de L'Isle-Adam  pour se réfugier à l'hôtel-Dieu de Pontoise. En récompense de la bonne hospitalité qu'elle y trouve, elle lui fait, le 14 avril 1358, une donation de vingt arpents de bois de son domaine.

     En 1357, le Beauvaisis est ravagé par la Jacquerie. Le château de Beaumont est livré au pillage et celui de Senlis occupé. Nous ignorons si L'Isle-Adam a été touché par cette révolte. A la fin de la même année, la forteresse de L'Isle-Adam, qui avait été prise par les Anglo-Navarrais, est délivrée par les seigneurs du Vexin.

    Le 5 janvier 1360, Guillemette de L'Isle-Adam vend, pour trois mille florins d'or, la seigneurie de Valmondois à son cousin Pierre de Villiers le Bel, seigneur de Domont, et à sa femme Jeanne de Beauvais. Le 4 mai 1360, elle fait donation aux religieuses de l'hôtel-Dieu de Pontoise de 71 arpents de bois en forêt de Cassan, terroir de Nogent. Et le 14 juillet suivant, elle donne à son cousin, Tartarin de Moreuil, des bois qu'elle possédait entre Nogent et Beaumont.

    N'ayant point d'enfants, elle cède en mourant la châtellenie de L'Isle-Adam à Guillemette de Luzarches, sa cousine germaine (Voir à ce nom). Dans son  testament, elle lègue au prieuré de L'Isle-Adam, les droits qu'elle avait sur la grange aux dîmes de Nogent.


 <Retour

Créez un site Web gratuit avec Yola.