__________Association Les Amis de L'Isle Adam________


Jacques Francki (1920 - 1987)

     Jacques Franchi, dit Francki, voit le jour à Méry-sur-Oise le 19 avril 1920. Dès l'adolescence, il se passionne pour la musique et la peinture. En 1933, il décide de se perfectionner à l’accordéon en s’inscrivant à un cours de musique. Son professeur l’oriente rapidement vers l’Ecole Supérieure de l’Accordéon Club France. En 1940, il remporte le Grand Prix International de Paris, au Moulin de la Galette. Mobilisé en juin 1940, il rejoint ses foyers en septembre de la même année. Il travaille alors comme peintre en bâtiment. Pris par le S.T.O. en 1942, il se retrouve en Allemagne d’où il s’échappe en novembre 1943, grâce aux faux papiers fournis par celle qui deviendra sa femme, Claude Lepage. Tous deux rejoignent la Résistance, prennent contact avec Charlot (Monsieur Charles Ferlampin) chef de groupe à Romorantin, participent à des actions diverses dans Romorantin et sa région, ce qui vaut à Jacques d’être chef de groupe à son tour. Pour lutter jusqu’au bout, à la Libération Jacques signe un engagement qui le conduira sur deux fronts Lorient et Quiberon, puis séjourne en caserne en attendant le départ pour l'Allemagne. Démobilisé le 3 janvier 1946 à Paris, il épouse Claude Lepage le 23 mars 1946 à L'Isle-Adam. Il s’installe rue de Pontoise. Dès lors, il reprend ses activités musicales. Excellent musicien et chef d'orchestre, il anime les belles journées de la plage de L'Isle-Adam. Il joue aussi dans de grandes formations telles Deprince et José Luckési. Sans abandonner l’accordéon, Jacques pratique le bandonéon. Il devient un des meilleurs musiciens français à le pratiquer.

     En parallèle avec cette activité musicale, il étudie le dessin et la peinture avec Astruc et Fabrice Delphi (Prix de Rome en 1902). A partir de 1949, il commence à exposer ses œuvres à L’Isle-Adam, Pontoise, … Le malheur vient le frapper avec le décès de sa femme Claude en 1963. A partir de ce moment, il se consacre entièrement à la peinture. Essentiellement paysagiste, il se montre aussi à l'aise dans la peinture à l'huile que dans l'aquarelle. Peintre de l'eau et de la lumière, il affectionne les grandes étendues marines des côtes de Bretagne, le calme des bords de la Loire et peut-être plus encore la douceur des ciels d'Île-de-France se reflétant dans l'eau tranquille de l'Oise.

     Pendant de nombreuses années, Jacques Francki assure la présidence du Salon de l'Artistique de L'Isle-Adam dont il reçoit la Palette d'Or en 1964. Il expose dans tous les grands salons, mais aussi dans les galeries de Paris et de province. Il obtient de nombreuses récompenses : en 1966, 1er Grand Prix d’Enghien (Médaille d’or), en 1967, 1er Grand Prix de Beauvais, en 1971, Médaille d’or des poètes et artistes français, en 1973, Médaille d’or du conseil général de l’Oise, en 1980, Médaille d’or de l’Academia Italia delle Arti, en 1982, Prix du conseil général de l’Orne (Brecey), en 1984, 2ème prix du salon de Lamorlaye,…

     En 1970, souffrant, il consulte son docteur.  Les examens hélas ne s’avèrent pas bons. Il apprend, après avoir demandé la vérité à son médecin,  qu’il est atteint d’une grave maladie.  Son courage, sa volonté,  son combat  lui permettront  de survivre.  En 1980, alors qu’il était convive au repas du 11 novembre, il fait la connaissance de Micheline, qui restera sa fidèle compagne, celle, comme il aimait le dire, qui était son rayon de soleil.  Son  désir  le  plus  cher  était  que  Micheline porta son nom, car il ne voulait pas que celui-ci disparaisse à sa mort.  Le  temps pressait, la maladie  devenait implacable, il luttait.  Il reçoit  la médaille  d'honneur  de  la Ville de L'Isle-Adam au début 1987.

     C’est sur dérogation spéciale que la cérémonie du mariage eut lieu le 28 août 1987 au chevet de son lit, dans sa maison.

     Le lendemain, le samedi 29 août, il décédait. Il est enterré dans le cimetière de L’Isle-Adam le 2 septembre.

     Jacques Francki  sera également  l'une des  principales chevilles ouvrières de la renaissance du musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq.



Francki - La crue de l'Oise à L'Isle-Adam


Reconstitution de l'atelier de Francki


Créez un site Web gratuit avec Yola.