Association Les Amis de L'Isle Adam

Jean-Honoré FRAGONARD

(1732-1806)
 



Autoportrait "L'inspiration"

(Source Wikipédia)

 


     Né à Grasse le 4 avril 1732, il manifeste dès son plus jeune âge une vocation pour la peinture. C’est la raison pour laquelle, il vient avec sa famille s’installer à Paris en 1738. Il entre alors dans l’atelier du peintre Chardin et puis dans celui de François Boucher qui le présente avec succès en 1752 au concours du prix de Rome. L’année suivante Fragonard est admis à l’École royale de peinture et de sculpture où il obtient le premier prix de peinture. En 1756, il se rend à l’Académie de Rome, dirigée par Charles Natoire, où il va rester jusqu’en 1761. Ayant fait la connaissance de l’abbé de Saint-Non (artiste peintre, graveur, mais aussi mécène éclairé), il va l’accompagner à Naples avant de rentrer en France. 

     En 1765 Fragonard est agréé à l’Académie royale de peinture et de sculpture. Il habite au Louvre. C’est là qu’il rencontre Pierre-Jacques-Onésyme Bergeret, receveur général des finances et membre libre de cette Académie. En 1767, il fait la connaissance d’une de ses élèves, Marie-Anne Gérard, peintre sur miniature, qui allait devenir sa femme le 2 septembre 1769. Le 16 septembre de la même année naissait leur fille Henriette-Rosalie.
    En 1773, Fragonard est sollicité par Bergeret pour l’accompagner dans un voyage culturel en Italie. Au cours de ce long périple, qui va durer plus d’un an, ils visitent Rome, Naples Venise, Vienne,… Pendant que Bergeret tient méticuleusement un journal de voyage, Fragonard réalise de nombreux dessins. De retour en France, Bergeret et Fragonard se brouillent au sujet de la propriété des dessins réalisés lors du voyage. 

     Pierre-Jacques Bergeret, le fils du précédent, qui avait acquit en 1778 le domaine de Cassan à L’Isle-Adam, y héberge périodiquement, pendant près de 10 ans, Fragonard, sa femme et sa fille Rosalie. Cette dernière, de santé fragile, car atteinte de la tuberculose, décède au château de Cassan le 9 octobre 1788 à l’âge de 18 ans. Elle est enterrée dans l’ancien cimetière de L’Isle-Adam, situé autour de l’église Saint-Martin.
    La légende rapporte que Fragonard aurait dessiné les plans du Pavillon chinois qui fut édifié entre 1781 et 1785, à la demande de Pierre-Jacques Bergeret, et participé à la décoration du château de Cassan, ce qui est plus probable.

    En 1780, naît Alexandre-Evariste Fragonard. Tout comme son père il deviendra un peintre célèbre. En 1794, Jean-Honoré Fragonard est nommé au comité directeur chargé de mettre en œuvre le Muséum des Arts, qui deviendra par la suite le musée du Louvre. Il obtient le poste de conservateur dans ce musée lorsque celui-ci ouvre ses portes le 18 novembre 1793. Fragonard décède à Paris le 22 août 1806, à l’âge de 68 ans.


                 <Retour Histoire Isle Adam     < Retour personnages

 Fragonard - Deux berlines arrêtées

sous les arbres


Fragonard - Portrait de sa fille Rosalie 

Créez un site Web gratuit avec Yola.