Association Les Amis de L'Isle Adam

Le château de l’île du Prieuré

     Le 12 mai 1821, par jugement rendu à l'audience des criées du tribunal de 1ère instance de la Seine, Mme Papon, veuve de Christophe Ducamp, se rend acquéreur des terrains de Parmain et fait édifier en 1828 une belle demeure sur laquelle elle fait placer le monogramme (DP : Ducamp-Papon). Cette demeure deviendra plus tard l'actuel Hôtel de Ville de Parmain. Elle achète aussi toute l'île du Prieuré et de nombreux terrains dans L'Isle-Adam (clos des Ecuries, clos Bergeret, ...). L'arrivée du chemin de fer, en 1846, se fait au détriment de sa propriété de Parmain. Elle vend donc cette propriété et en attendant la construction vers 1857 d'un petit château de style Louis XIII, à l'emplacement de l'ancien château des Conti. Elle réside, dès 1836, dans une maison située au sud de l'île du Prieuré.  

 

     Amédée Pain, qui avait épousé la fille du notaire Alexandre Duchauffour, devient propriétaire du château. C'est ensuite son fils Henri Pain, diplomate attaché au Ministère des Affaires Étrangères et compositeur de musique réputé, qui lui succède.
Au cours de la guerre de 1870, les Prussiens incendient le château et détruisent un des deux pavillons de conciergerie de l'ancien château Conti, car il avait servi de barricade aux résistants.
Le château sera reconstruit pour servir d'hôtel, puis de maison de repos. Après 1918, un restaurant à l'enseigne du "
Royal Conti " s'y installe sous la direction de M. Muller, propriétaire de la plage et Président du Syndicat d'Initiative de L'Isle-Adam. Il recevra dans l'entre-deux guerres une clientèle brillante, dont Cécile Sorel. 

 

    Le domaine est ensuite laissé à l'abandon. En 1985, il est acheté par un groupement de Sociétés d’Exploitation de produits pétroliers pour y installer des bureaux. Site historique de la ville de L'Isle-Adam depuis l'an 1000, la Municipalité ne pouvait le laisser partir entre les mains de particuliers qui auraient pu détruire toutes les traces du passé. Elle rachète donc en 2005 ce domaine qui n'a pas été entretenu depuis de nombreuses années. Les travaux de restauration débutent en 2009 et vont se poursuivent sur plusieurs années pour des raisons budgétaires. Dès 2010 une partie des balustres, constituant la clôture de la propriété, est réhabilitée.    

 

Créez un site Web gratuit avec Yola.